L'hommage de Ferrari aux 1000 Miglia

L'hommage de Ferrari aux 1000 Miglia

Arrivée de l’hommage rendu par Ferrari aux 1000 Miglia : victoire de la 512 TR de Verghini/Fuso

Brescia, le 15 mai 2011

Après 1600 kilomètres parcourus du Nord au Sud et le retour d’un temps quasi-estival hier, l’hommage rendu par Ferrari est arrivé sur le lieu du défilé à Brescia (Viale Venezia) la nuit dernière sous un puissant orage.

Une fois le drapeau à damiers agité, les équipages ont fêté la fin de cette course longue, passionnante et difficile et la victoire de la Ferrari 512 TR (1992) de Verghini/Fuso, qui a devancé la 458 Italia (2010) de Danesi/Sesena et la 575M Maranello (2002) de Giuppi/Giuppi.

Aujourd’hui dimanche, les équipages pourront se détendre aux abords du lac Garda à Sirmione, où les voitures participant à l’hommage rendu par Ferrari aux 1000 Miglia sont exposées, avant d’assister à la cérémonie de remise des prix


Direction le berceau de Ferrari

Maranello, le 14 mai 2011

Les 150 Ferrari alignées durant ces deux derniers jours aux Mille Miglia sont arrivées sur Via Grizzaga où se trouvent les ateliers qui ont façonné les voitures engagées.
Après avoir quitté les installations par le légendaire portail sur Via Abetone 4 et passé la Galerie Ferrari, les voitures ont franchi la ligne d’arrivée de l’hommage 2011 sur le circuit de Fiorano.

Les dernières kilomètres du parcours étaient un véritable retour aux sources pour les voitures rouges de Maranello. Une courte visite, mais extrêmement importante pour les équipages.

Il ne reste désormais plus que le défilé à Brescia pour refermer l’édition 2011 de l’hommage rendu par Ferrari aux 1000 Miglia.

Destination Fiorano

Rome, le 14 mai 2011

Le départ de la dernière étape de l’hommage rendu par Ferrari aux Mille Miglia a eu lieu aux aurores. La première voiture de Maranello a quitté une Rome encore endormie à 5h30 du matin après une fête ayant rassemblé la ville entière.

Les pilotes et les co-pilotes ne ressentent cependant pas la fatigue engendrée par les kilomètres parcourus. Ils sont conscients qu’ils revivront les mêmes émotions sur la longue étape d’aujourd’hui, qui les mènera jusqu’à la ligne d’arrivée.

Après Viterbo, les 150 Ferrari traverseront les magnifiques centre-villes de Sienne et de Florence avant d’arriver au juge de paix des Mille Miglia : les routes tortueuses menant au Passo della Futa et au Passo della Raticosa. Ces routes ont souvent été décisives dans la désignation du vainqueur de la Freccia Rossa (flèche rouge). Aujourd’hui comme hier, de nombreux spectateurs encourageront les voitures alignées à l’hommage Ferrari.

Les voitures participant à l’hommage arriveront ensuite à Modène, berceau d’Enzo Ferrari, puis enchaîneront par le circuit de Fiorano, à proximité des ateliers de construction des voitures. Enfin, comme si le temps suspendait son vol pendant les Mille Miglia, les voitures arriveront à Brescia sur Viale Venezia, où avait débuté jeudi l’hommage rendu par Ferrari.

La capitale italienne se pare de rouge Ferrari

Rome, le 13 mai 2011

Les 150 équipages participant à l’hommage Ferrari étaient d’accord sur un point à leur arrivée dans la capitale italienne en soirée : cette étape restera à jamais gravée dans leurs esprits. Une étape inoubliable pour les routes magnifiques mettant en évidence le dynamisme des voitures de la Marque au Cheval cabré, pour les paysages uniques du parcours et pour l’accueil chaleureux reçu par les voitures rouges de Maranello à leur arrivée à Rome.

Une fois arrivées au Stade Olympique de Rome, les 150 Ferrari participant à l’hommage ont défilé sur le Quai de la victoire à Rome pour finalement arriver au Château Saint-Ange, où Romains, passionnés et touristes ont pu accueillir les voitures et les équipages. La marque magique Ferrari, la beauté de Rome et l’accueil des spectateurs : un mélange d’émotions pour toutes les personnes présentes, des passionnés aux équipages. Ces derniers étaient d’ailleurs presque embarrassés de l’affection témoignée à leur égard.

Parmi les Ferrari présentes sur les plus belles routes d’Italie ces jours-ci, 26 étaient également engagées dans la renaissance historique des Mille Miglia : Citons la 735 LM (numéro 330) pilotée par Christian Knobloch et entièrement restaurée par Ferrari Classiche. Cette voiture avait participé aux Mille Miglia 1955 avec Eugenio Castellotti à son volant et aux 24 Heures du Mans avec Phil Hill.

Notons également la présence de la 250 GT (numéro 286) pilotée par l’américain Kenneth Roath. La voiture a été entièrement restaurée par Ferrari Classiche et a remporté les prix « Elegance at Villa d'Este » 2009 et le prix de la meilleure restauration « Cavallino Classic » 2010 à Palm Beach.

L'effrayant Terminillo et les joies de Rome

Imola, le 13 mai 2011

La caravane de l'hommage Ferrari aux 1000 Miglia a mis le contact au bord de la rivière Santerno pour la deuxième étape du red tour sous un soleil printanier chaleureux.

Lors de cette étape, les 44 modèles Ferrari participant à l'hommage quitteront la région d'Émilie Romagne, emprunteront le Monte Titano et traverseront la République de San Marin, San Sepolcro et les forêts d'Ombrie. Elles emprunteront ensuite le Mont Terminillo et concluront la journée par une parade dans le rues de Rome, où la première voiture arrivera à 19h25 dans le Stade Olympique de Rome, et par un spectacle au Château Saint-Ange, où le Président de Ferrari Luca di Montezemolo accueillera les 150 équipages participants.

Les équipages du monde entier ont suivi le même parcours que les voitures et les participants du manufacturier automobile de Maranello qui ont élevé la Marque au Cheval cabré au statut de légende. Une occasion que les participants de cette édition ne pouvaient pas manquer, qu’ils viennent d'Europe, des États-Unis, de Hong Kong, de Singapour et même d'Arabie Saoudite. Cela confirme que la passion que suscite Ferrari n'a pas de limite.

En discutant avec les participants avant le départ de l'étape d'aujourd'hui, ceux-ci ont reconnu attendre avec impatience deux moments clés : le passage du Mont Terminillo à plus de 2 000 mètres d'altitude, où les participants de l'année dernière rencontrèrent de la neige, et le traditionnel accueil chaleureux des Ferrari à Rome.

L'hommage Ferrari en route vers Imola

Cento, le 12 mai 2011

Un lien spécial a toujours existé entre les 1000 Miglia et les spectateurs massés sur les premiers kilomètres de la course. Il s'agit d'une passion transmise de génération en génération, de familles et de groupes d'amis célébrant sur le bord de la route le passage des 1000 Miglia et leur amour du sport mécanique.

C'est ce qu'ont vécu les 150 équipages participant à l'hommage Ferrari organisé dans le cadre des 1000 Miglia, qui précèdent d'une heure la course historique : des passionnés enthousiastes encourageant les voitures de la Marque au Cheval cabré tout le long du parcours. Les équipages avaient déjà ressenti cette ferveur à Brescia et dans tous les villages traversés pour rallier Cento.

Malheureusement, la nuit tombante empêcha de nombreux spectateurs d'admirer les voitures de Maranello. Ils purent néanmoins entendre vrombir les moteurs des 150 Ferrari : une véritable symphonie audible aux alentours et annonciatrice, pour les passionnés, du passage imminent des voitures les plus spectaculaires.

Après Cento, l'hommage Ferrari s'arrêtera à Imola pour la nuit. Les équipages pourront s'y reposer avant de refaire demain le plein d'émotion sur la route vers Rome.

2011 Les moteurs chauffent pour les 1000 Miglia Ferrari

Brescia, le 12 mai 2011

Les 150 voitures participant aux 1000 Miglia Ferrari 2011 ont été inspectées durant la procédure traditionnelle effectuée dans la matinée par le personnel responsable. Spectateurs et passionnés de tous âges ont ensuite pu admirer les modèles dans la ville de Brescia, qui s'est embellie pour l'occasion. Il s'agit d'une véritable célébration du sport mécanique, où les voitures rouges de Maranello seront mises en avant.

De nombreux passionnés sont rassemblés entre Piazza della Loggia, Corso Garibaldi et Via Pace, où les voitures participant aux 1000 Miglia Ferrari sont exposées, profitent de l’effervescence des dernières heures avant le départ. Les plus grandes voitures de l'histoire de Ferrari sont exposées, analysées au moindre détail, photographiées pour être insérées dans des albums spéciaux et font souvent rugir leurs moteurs à la plus grande joie des spectateurs : ce sont des spectateurs joyeux qui admirent les voitures et témoignent de la passion que suscite la marque Ferrari.

Et ce n'est que le début. Les participants à l'hommage Ferrari et aux Mille Miglia seront acclamés par des milliers de spectateurs amassés sur le parcours de la course.

La première Ferrari à prendre le départ sera la Ferrari 250 SWB de 1957 (numéro 501) qui dévalera la rampe de départ située sur Viale Venezia à 17h55. La Ferrari 612 Sessanta (numéro 652) fermera la marche une heure avant la première voiture alignée aux Mille Miglia.

Après le départ, le soleil allongera les silhouettes des passionnés massés le long de la route. Les voitures longeront alors le Lac Garda, passeront Vérone et entameront la traversée de la vallée du Po pour arriver dans le village de Cento et boucler l'étape du jour à Imola.

Ferrari S.p.A.- Siège social : via Emilia Est 1163, Modena (Italie) - capital social 20.260.000 euros - n° TVA/SIRET 00159560366
Inscrite au registre du commerce de Modena sous le n° 00159560366 - Copyright 2014 - Tous droits réservés