Ferrari Tribute to 1000 Miglia 2012

Ferrari Tribute to 1000 Miglia 2012

Victoire de la 512 TR de Verghini/Fuso à l'hommage Ferrari 2012

Brescia, le 20 mai

En présence de nombreux spectateurs, les participants ont vu le drapeau à damiers s'agiter la nuit dernière à l'arrivée de l'hommage Ferrari 2012, lors de la parade qui s'est déroulée sur la Viale Venezia, à Brescia.

Les participants ont jugé unanimement que l'évènement a été un succès en termes de qualité et d'animation. Le classement général de l'hommage Ferrari 2012 a été remporté par la 512 TR (1992) de Verghini/Fuso, devant la 458 Italia (2010) de Danesi/Sesena et la 250 GT Cabriolet (1962) de Lopez/Prieto.

Résultats officiels

Un moment très spécial

Maranello, le 19 mai

Certaines ont franchi ces portes il y a bien longtemps, d'autres il y a deux ans, voire à peine quelques mois. Cet après-midi, elles reviennent en quelque sorte à leurs origines. Après être passées par Bologne et Modène, les Ferrari participantes sont arrivées dans la ville de la région d'Émilie-Romagne où elles ont vu le jour : Maranello. Elles sont entrées dans le complexe par la via Grizzaga, ont exploré les rues des ateliers Ferrari, et sont reparties par la porte située à la fameuse adresse Via Abetone Inferiore no. 4, en direction du circuit de Fiorano.

Malgré le temps instable et les risques d'averses, le passage par Manarello restera le moment le plus magique pour les participants de l'hommage Ferrari 2012.

L'hommage sur la route de Brescia

San Casciano Val di Pesa, le 19 mai

Le soleil n'était pas encore levé lorsque les voitures sont reparties : L'horloge affichait 5h30 du matin au moment où la première Ferrari, la 328 GTS (1986) portant le numéro de course 501, a démarré. C'est ainsi que la dernière étape de l'hommage Ferrari 2012 a débuté aujourd'hui. Elle prendra fin cette nuit à Brescia, ville de départ de la course. Les spectateurs de la ville de la Lombardie accueilleront les voitures avec l'enthousiasme dont ils ont fait preuve lors du départ. La première voiture arrivera vers 20h45.

Au moment d'une halte bien méritée à San Casciano, les 140 voitures de l'usine de Maranello avaient déjà parcouru près de 300 kilomètres et étaient passées par Spolète. Elles étaient ensuite entrées en Toscane et étaient passées par la Piazza del Campo à Sienne. Après Florence, l'une des parties les plus passionnantes de la course des Mille Miglia a débuté : les lacets des fameux cols de Futa et de la Raticosa. Les juges de paix des premiers Mille Miglia.

Trois voitures participant à l'hommage ont suscité plus d'intérêt que les autres : la 356 GTS4 de 1972, la 250 GT PF Cabriolet de 1962 et la 246 GTS de 1974. Ces voitures ont été restaurées par le département Ferrari Classiche, comme la 250 GT de 1955, pilotée par l'américain Kenneth Roath lors de la course historique des Mille Miglia.

Le président Montezemolo a salué les participants à l'hommage

Rome, le 18 mai

Les nombreux kilomètres parcourus durant cet hommage des Mille Miglia se font ressentir et les équipes sont fatiguées. Cependant, lorsqu'une journée intense se termine sur une bonne note (comme au soir de la deuxième étape qui s'est terminée à Rome), ces moments magiques où le cœur bat plus vite font oublier la fatigue.

Après être passées au point de contrôle situé au Stade Olympique, les Ferrari participantes ont traversé les rues de Rome, accompagnées d'une escorte normalement réservée aux personnes importantes ou aux politiciens. Elles se sont dirigées vers le Château Saint-Ange, où elles ont été accueillies par les spectateurs romains. La présence du président Luca di Montezemolo, qui a personnellement remercié toutes les équipes participantes, n'a fait qu'aviver l'ambiance festive déjà observée.

Le classement à la fin de la seconde étape place la 512 TR (1992) de Verghini/Fuso en tête, suivie par la 250 GT Cabriolet (1962) de Lopez/Prieto et par la 458 Italia (2010) de Danesi/Sesena, qui se battent pour la seconde place.

Cliquez ici pour voir le classement en temps réel et suivre la course des Mille Miglia de l'hommage Ferrari sur Internet.

Une passion sans frontières

Ravenne, le 18 mai

Le soleil se lève sur la course des Mille Miglia, qui va vivre aujourd'hui son étape la plus importante de l'édition 2012. Ce soir, les 140 Ferrari seront à Rome. La première voiture arrivera au Stade Olympique à 19h50. La parade qui suivra embrasera les rues de la capitale italienne. Les voitures de la Marque au cheval cabré passeront par la côte de la région de Romagne, la République de San Marin et les Apennins en Ombrie et en Toscane, concluant ainsi la deuxième étape de la meilleure des façons. Les équipes ont parcouru quelques unes des plus belles routes d'Italie. Le dynamisme des voitures Ferrari de toutes les époques rend ce périple encore plus passionnant.

La traditionnelle participation des équipes du monde entier a été respectée durant cette édition 2012 : des pilotes originaires d'Europe (Italie, Grande-Bretagne, Suisse et Belgique) ainsi que d'autres pays plus lointains comme les États-Unis, le Canada, le Mexique, Singapour et la Grande Chine ont participé à la course.

L'hommage Ferrari est également une compétition, une course de régularité, tout comme la reconstitution de l'historique Mille Miglia : au départ de la deuxième étape, la 512 TR (1992) de Verghini/Fuso, vainqueurs de la dernière édition, est en tête, suivie par la 458 Italia (2010) de Danesi/Sesena et la 250 GT Cabriolet (1962) de Lopez/Prieto.

Les spectateurs : l'un des côtés magiques de l'hommage aux Mille Miglia

Padoue, le 17 mai

La scène est toujours la même : dans les grandes villes comme dans les petits villages, ainsi que le long de la côte, de Desenzano à Vérone, de Vicence à Padoue, les spectateurs accueillent l'hommage Ferrari sur les premiers kilomètres avec un enthousiasme exceptionnel. Il en sera de même pour les voitures de Maranello qui traverseront la région d'Émilie en direction de Ravenne, pour la première étape.

Alors que le soleil se couche et que les voitures ne peuvent plus être admirées et appréciées à leur juste valeur, les spectateurs peuvent encore profiter de la sonorité des moteurs Ferrari. Les moteurs doivent faire leur part et donner aux spectateurs le signal qu'ils attendent : l'arrivée de la course.

Après la parade de Ravenne, les équipes et les 140 voitures prendront un peu de repos, avant de repartir le lendemain matin pour la deuxième étape, qui les mènera à Rome.

Départ de l'hommage Ferrari aux Mille Miglia

Brescia, le 17 mai

« La plus belle course du monde ». C'est ainsi qu'Enzo Ferrari qualifiait les Mille Miglia. Les temps et les routes ont changé, et la dernière véritable course des Mille Miglia remonte à 1957. Aujourd'hui, il s'agit d'une reconstitution historique. Mais les ingrédients restent les mêmes : des voitures uniques, des spectateurs enthousiastes, 1400 kilomètres du nord au sud sur les plus belles routes d'Italie.

Brescia est actuellement la capitale du sport automobile. C'est ici que la course des Mille Miglia débutera et s'achèvera après trois étapes, comme à l'époque de la première course. Le centre historique de Brescia, envahi par le bruit des moteurs et les magnifiques voitures, accueille le départ de la course.

Quelques voitures très spéciales sont présentes à Brescia et attirent l'attention des spectateurs : les Ferrari participant à l'hommage rendu par Ferrari aux Mille Miglia. Cette troisième édition est l'occasion pour les clients de la Marque au cheval cabré de conduire leurs voitures sur les routes des Mille Miglia, anticipant ainsi l'arrivée de la course.

Observer une Ferrari de très près, toucher la carrosserie et écouter le bruit du moteur est une sensation très spéciale. Regarder et écouter les 140 voitures de la Marque au cheval cabré est une expérience encore plus excitante. A Brescia, les Ferrari ont paradé ce matin pour le plus grand plaisir des spectateurs. Les 140 Ferrari présentes (construites de 1957 à nos jours) représentent un échantillon de la production de Ferrari à Maranello.

Après la déclaration officielle, les spectateurs pourront assister à la présentation des 140 voitures sur la Piazza della Loggia de Brescia, avant qu'elles ne partent en direction de Desenzano, où l'hommage Ferrari débutera à 18h.

La première voiture à partir près du Lac Garda sera la 328 GTS de 1986 (numéro de course 501). Toutes les 20 secondes, une autre voiture prendra le départ de cette première étape, qui passera par Vicence, Vérone et la région d'Émilie pour enfin franchir la ligne d'arrivée à Ravenne aux alentours de minuit.

Ferrari S.p.A.- Siège social : via Emilia Est 1163, Modena (Italie) - capital social 20.260.000 euros - n° TVA/SIRET 00159560366
Inscrite au registre du commerce de Modena sous le n° 00159560366 - Copyright 2014 - Tous droits réservés