Le modèle LaFerrari est dévoilé à Genève<br>Un nom emblématique pour une voiture qui incarne le meilleur de la passion, de la technologie et de l'exclusivité du Cheval cabré

Le modèle LaFerrari est dévoilé à Genève
Un nom emblématique pour une voiture qui incarne le meilleur de la passion, de la technologie et de l'exclusivité du Cheval cabré

Exposition de la gamme Ferrari la plus complète et acclamée par la critique

Maranello, le 5 mars 2013 – Le modèle "LaFerrari" se dévoile enfin. Cette série limitée spéciale très attendue du Cheval cabré, qui ne comptera que 499 exemplaires, est présentée aujourd'hui en première mondiale au salon international de l'auto de Genève.

« Si nous avons choisi le nom de "LaFerrari", explique Luca di Montezemolo, président de Ferrari,c'est parce que ce modèle incarne la quintessence de ce qui définit notre maison : l'excellence. Cette excellence se traduit en termes d'innovation technologique, de performances, de style visionnaire et de pur frisson de la conduite. Destinée à nos collectionneurs, cette voiture est absolument extraordinaire et fait appel à des solutions avancées qui, à l'avenir, seront employées dans le reste de la gamme. Elle constitue un modèle pour toute l'industrie automobile. "LaFerrari" traduit l'expression la plus raffinée de notre ingénierie unique et de notre savoir-faire inégalé en design, acquis grâce à la Formule 1. »

Pour Ferrari, le développement du modèle "LaFerrari", en série limitée spéciale, est l'occasion d'expérimenter toutes les solutions technologiques qui seront ensuite appliquées aux voitures de série. L'introduction du système hybride revêt une importance particulière dans ce contexte. Il tire pleinement parti du savoir-faire KERS F1 de la Scuderia Ferrari et a permis d'obtenir une solution mettant en exergue les valeurs fondamentales de Ferrari : performances et émotion de conduite. La technologie hybride utilisée, nommée HY-KERS, atteint l'équilibre parfait entre performances maximales et émissions réduites. En effet, "LaFerrari" émet seulement 330 g/km de CO2 et ne fait pourtant pas appel à la conduite que électrique, qui ne conviendrait pas à la mission de ce modèle. Le système HY-KERS a cependant été conçu de façon à permettre la conduite d'une voiture exclusivement grâce à l'alimentation électrique pendant quelques kilomètres, dans les futures applications. Au cours des tests de développement, une version entièrement électrique du modèle "LaFerrari" a atteint seulement 220 g/km de C02 d'émissions en cycle mixte.
Le modèle "LaFerrari" est équipé de commandes dynamiques, intégrées pour la toute première fois sur une voiture routière Ferrari, dotée d'une aérodynamique active et du système HY-KERS. Grâce à la logique Ferrari qui régit tous les systèmes, la voiture atteint des niveaux de performances absolus, une efficacité aérodynamique et une maniabilité sans compromis, dans tous les domaines. Le design intérieur a lui aussi bénéficié d'une approche très avancée et intransigeante, avec un HMI (human machine interface) s'inspirant des monoplaces de F1.

Architecture
L'architecture du modèle "LaFerrari" a constitué le premier défi pour l'équipe du Cheval cabré, lors de l'étape de planification du design. L'objectif était d'atteindre une distribution du poids idéale (59 % à l'arrière) et un empattement compact, malgré le volume plus important du système hybride. Au final, toutes les masses se situent entre les deux essieux de la voiture et sont aussi proches que possible du sol, de façon à abaisser le centre de gravité (de 35 millimètres) et à garantir une maniabilité dynamique et des dimensions compactes.
La configuration de l'habitacle a joué un rôle important. Le siège est fixe et adapté au conducteur, tandis que le pédalier et le volant sont réglables. La position de conduite est identique à celle d'une monoplace et a été imaginée en collaboration avec Fernando Alonso et Felipe Massa, pilotes de la Scuderia Ferrari, qui ont joué un rôle actif tout au long du processus de développement.
Le châssis du modèle "LaFerrari" présente pas moins de quatre types de fibre de carbone différents, tous laminés à la main et durcis en autoclave dans le département de course. Il a bénéficié des mêmes méthodes de design et de production que celles appliquées aux voitures de Formule 1. Le design s'en est trouvé optimisé : divers éléments ont été intégrés au châssis, comme les sièges et le compartiment de la batterie, pour améliorer la rigidité torsionnelle (+27 %) et la rigidité axiale (+22 %) tout en diminuant le poids.

Moteur
Le modèle "LaFerrari" est le premier modèle dans l'histoire de Ferrari alimenté par le système HY-KERS. L'ICE (Internal Combustion Engine) atteint un sommet en matière de recherche et de développement de moteur, avec un V12 6 262 cc qui développe 800 CV et tourne à un maximum de 9 250 tr/m, un record pour un moteur de cette cylindrée. Il présente également un taux de compression très élevé de 13.5:1 et une puissance en sortie spécifique élevée de 128 CV par litre. Le moteur est couplé à un moteur électrique 120 Kw (163 CV), qui lui apporte une puissance en sortie combinée de 963 CV.
Le moteur électrique, qui offre un couple important à bas régime, a permis aux ingénieurs d'optimiser les performances du moteur à combustion interne pour les régimes élevés : l'apport d'énergie est constant et exceptionnel à tous les régimes. Le couple total généré est en excès de 900 Nm. Le système hybride se compose de deux moteurs électriques développés en collaboration avec Magneti Marelli. L'un alimente les roues motrices et l'autre, les auxiliaires. Une batterie est reliée à la base du châssis et se compose de cellules assemblées dans le département de la Scuderia Ferrari, qui fabrique également le KERS de la F138. L'expertise de la Scuderia a permis de réduire considérablement le poids et la taille des composants individuels : les batteries pèsent seulement 60 kg, mais n'en offrent pas moins la densité d'énergie la plus élevée possible pour ce type d'application.
Les batteries se rechargent de différentes façons : lors du freinage (y compris un freinage puissant avec ABS actif) et à chaque fois que le V12 produit plus de couple que nécessaire, par exemple dans les virages serrés. Dans cet exemple, au lieu d'être envoyé dans les roues, le couple en excès est converti en énergie et stocké dans les batteries.
Le moteur électrique est couplé à la boîte de vitesses à double embrayage F1, afin de garantir une distribution du poids optimale, mais également afin d'améliorer l'efficacité énergétique : le couple est instantanément disponible pour les roues et, inversement, les roues assurent le rechargement du moteur électrique.

Aérodynamique
L'aérodynamique active joue un rôle essentiel, car elle assure l'adaptabilité complète de la configuration de la voiture pour atteindre les performances exceptionnelles du moteur "LaFerrari".
L'objectif des ingénieurs était d'offrir la meilleure efficacité aérodynamique jamais atteinte dans une voiture routière, avec un coefficient proche de 3, grâce aux solutions techniques affinées avec l'analyse CFD et réajustées dans la soufflerie F1.
Pour améliorer son efficacité, le modèle "LaFerrari" offre des éléments aérodynamiques actifs, à l'avant (diffuseurs et aubes directrices sur le soubassement) comme à l'arrière (diffuseurs et becquet arrière). Ceux-ci génèrent une portance arrière si besoin, sans compromettre le coefficient de traînée général de la voiture. Ils se déploient automatiquement selon différents paramètres, surveillés en temps réel par les commandes dynamiques du véhicule, et garantissent ainsi une configuration idéale pour chaque condition de conduite.

Systèmes de commande
L'un des autres aspects innovants du modèle "LaFerrari" est l'intégration de son aérodynamique active et de son système hybride avec d'autres systèmes de commande dynamique à bord. La voiture répond intelligemment aux commandes du conducteur et garantit un équilibre idéal entre performances inédites et émotions de conduite inégalées.
Les algorithmes Ferrari propriétaires permettent l'intégration optimale du moteur électrique et du V12, pour une réponse instantanée. Dans les virages serrés, par exemple, le HY-KERS maintient un régime élevé pour le V12 et garantit ainsi une meilleure accélération en sortie.
Le système de freinage Brembo du modèle "LaFerrari" est également intégré au système hybride et incorpore plusieurs nouvelles fonctions, dont de nouveaux étriers légers, conçus pour assurer un refroidissement correct, et des disques en carbone-céramique (CCM) bénéficiant d'une nouvelle composition.
Le potentiel de performances extrême de la voiture nécessitait une nouvelle configuration de pneus, avec des 265/30 R 19 Pirelli P-Zeros à l'avant et des 345/30 R 20 à l'arrière.
Dans l'ensemble, la voiture garantit une émotion de conduite maximale dans toutes les situations et des niveaux de performances incroyablement élevés : 0-100 km/h en moins de 3 secondes et 0-200 km/h en moins de 7 secondes, un temps de tour à Fiorano de moins de 1’20”, soit 5 secondes de moins que la Enzo et 3 secondes de moins que la F12berlinetta. "LaFerrari" est ainsi la voiture routière la plus rapide de toute l'histoire de Maranello.

Style
L'équipe de design de Ferrari, dirigée par Flavio Manzoni, a travaillé en étroite collaboration avec des ingénieurs pour dessiner le modèle "LaFerrari" et a mis l'accent sur le rapport exigeant forme-fonction. Le résultat propose un design extrême et innovant, qui reste proche de la tradition de la marque. Cette caractéristique se retrouve surtout dans son profil : la voiture est dotée d'un avant acéré et tombant, ainsi que d'un capot très bas qui met en valeur ses ailes musclées, clin d'oeil aux glorieuses formes exubérantes des prototypes sportifs Ferrari de la fin des années 60.
Le corps du modèle "LaFerrari" a bénéficié d'un traitement sculptural fortement influencé par son aérodynamique d'inspiration F1, et une section arrière qui dégage une impression sportive sans compromis.
À l'intérieur, on retrouve un volant au design sportif qui présente toutes les commandes principales. Les palettes séquentielles sont désormais plus longues et ergonomiques. Le pont emblématique, qui intègre les fonctions de la boîte de vitesses F1, adopte une forme élégante, semblable à une aile suspendue. Tout l'intérieur offre une allure minimaliste, fortement inspirée par les circuits.

La gamme Ferrari
En dehors du nouveau modèle en série limitée spéciale, le stand Ferrari présente également la gamme complète la plus étendue et acclamée par la critique de toute son histoire. Les cinq modèles partagent tous l'ADN de Ferrari en termes de performances, de plaisir de la conduite et de technologie, même si chacun possède sa propre identité unique et forte, comme le veut la philosophie de la maison : « Différentes Ferrari pour différents ferraristes ».

La prouesse de la voiture de sport GT 12 cylindres de Ferrari est incarnée à Genève par la FF, la toute première voiture quatre places et quatre roues motrices de l'histoire du Cheval cabré. Elle offre une livrée Grigio Ingrid et un élégant toit panoramique, ainsi qu'un intérieur Iroko. La FF intègre aujourd'hui des technologies Apple : elle offre un accès direct au système d'informatique de loisirs via les commandes vocales SIRI et propose deux iPad Mini, un système de divertissement de choix, pour les passagers des sièges arrière.

La F12berlinetta, récompensée à plusieurs reprises et alimentée par un V12 centralavant, offre des performances fulgurantes et un plaisir de conduite exceptionnel, même à vitesse réduite. Ses caractéristiques de maniabilité uniques, son aérodynamique extrême et son design classique mais innovant sont ses points forts. La voiture présentée à Genève offre une livrée Grigio Silverstone et un intérieur Sella di Cavallo.

Concernant les 8 cylindres, la California 30, présentée dans un Nero Stellato avec intérieur Crema, est une GT convertible qui associe esprit sportif et polyvalence sans compromis. La popularité déjà bien assise de la California auprès de la presse et du public n'a fait qu'accroître après l'augmentation de la sortie du V8 de 30 CV, pour un total de 490 CV, et la diminution de son poids général de 30 kg.

L'éblouissante 458 Italia est une sublime voiture de sport pur-sang. Accompagnée de sa version cabriolet, la 458 Spider, toutes deux sont équipées du même moteur V8 central-arrière extraordinaire, élu International Engine of the Year en 2011 et 2012. Ces deux modèles s'inscrivent dans la lignée de la glorieuse tradition de Ferrari avec cette configuration particulière. Le coupé aperçu à Genève présente une livrée Bianco Avus agressive et un intérieur noir élégant à finitions en fibre de carbone. La Spider, qui domine la zone de personnalisation extrême Tailor-Made, s'inspire quant à elle de la légendaire Testa Rossa 250 de 1957, qui s'est vendue pour la somme record de 16 millions de dollars lors de la vente aux enchères de Pebble Beach en 2011. Elle présente la même livrée rouge et bleue et différents détails de voiture de compétition dans son habitacle, avec des sièges recouverts en daim et des finitions Alutex.

 

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES


Système HY-KERS
Puissance totale maximale 963 CV
Couple total maximal >900 Nm
Puissance maximale V12* 800 CV à 9 000 tr/m
Régime maximal 9250 tr/m
Couple maximal V12 700 Nm à 6 750 tr/m
Sortie moteur électrique 120 Kw (163 CV)
Émissions de CO2** 330 g/km

Performances
Vitesse maximale Supérieure à 350 km/h
0-100 km/h <3 sec
0-200 km/h <7 sec
0 - 300 km/h 15 sec

ICE
Type V12 65 degrés
Alésage et course 94 x 752 mm
Cylindrée totale 6262 cc
Taux de compression 13.5:1
Puissance spécifique 128 CV/l

Dimensions
Longueur 4702 mm
Largeur 1992 mm
Hauteur 1116 mm
Empattement 2650 mm
Distribution du poids 41 % av., 59 % ar.

Boîte de vitesses
DCT 7 vitesses

Suspensions
Avant Doubles ressorts
Arrière multi-link

Pneus (Pirelli P-Zero)
Avant 265/30 - 19
Arrière 345/30 - 20

Freins en carbone-céramique (Brembo)
Avant 398 x 223 x 36 mm
Arrière 380 x 253 x 34 mm

Commandes électroniques
ESC Contrôle de la stabilité
ABS/EBD haute performance Système freinage antiblocage performant / Equilibre de freinage électronique
EF1-Trac Commande de traction électronique F1 intégrée au système hybride
E-Diff 3 différentiel électronique troisième génération
SCM-E Frs amortisseur magnétorhéologique à doubles solénoïdes (tube Al-Ni)

Aérodynamique

Active

* avec effet de l'air dynamique
**en cours d'homologation


Actualités connexes

2/28/2013 Investir dans les Ferrari de collection : une passion qui rapporte

Récemment, le Financial Times a mené une étude visant à analyser plusieurs investissements et connaître lequel garantissait la meilleure...

 

Occaz Ferrari gar

Ferrari Approved : le programme qui certifie nos voitures d'occasion

FerrariStore.com

Entrez dans le magasin officiel Ferrari

Ferrari Genuine

Accessoires et pièces détachées originales

Corse Clienti

Suivez les championnats Ferrari Challenge

Ferrari S.p.A.- Siège social : via Emilia Est 1163, Modena (Italie) - capital social 20.260.000 euros - n° TVA/SIRET 00159560366
Inscrite au registre du commerce de Modena sous le n° 00159560366 - Copyright 2014 - Tous droits réservés