Passion

La Ferrari Tribute 2022 rend hommage aux 1000 Miglia, la légendaire course sur route que Ferrari a fait sienne
Texte – Ross Brown

La 1000 Miglia Ferrari Tribute est arrivée à son terme, avec plus de 120 Ferrari contemporaines modernes qui ont parcouru près de 2 000 km et traversé 250 communes italiennes en quatre jours.

Regardez la Ferrari Tribute rendre hommage aux 1000 Miglia

L'itinéraire suit dans les grandes lignes le même parcours que celui emprunté par ces courageux du siècle dernier, qui ne songeaient qu’à boucler le tour d'Italie en moins de 24 heures. Pour Ferrari, les années Mille Miglia d'après-guerre ont été couronnées par huit victoires sur onze courses et par la construction dans la foulée d’une série de voitures de course légendaires. Citons en premier la 166 S en 1948 pour terminer en 1957 avec la 315 S, pilotée par Piero Taruffi qui parcourut 1 596 km en dix heures, 27 minutes et 47 secondes.

Plus de 120 Ferrari modernes ont participé au voyage de 2000 km à travers l'Italie qui a commencé et s'est terminé à Brescia

Aujourd'hui, le voyage est un peu plus long. En effet, il se déroule sur quatre jours consacrés à la découverte des routes et des paysages qui ont fait de la Mille Miglia ce qu'Enzo Ferrari lui-même appelait « la plus belle course du monde ». Cette année, nous avons assisté à une première : deux employés, Ermanna Reggiani et Simona Bertolini, ont intégré l’équipe d’assistance technico-opérationnelle de l'Officina Classiche et rejoint les propriétaires des Ferrari.


Au départ de la Piazza Cappelletti à Brescia, le cortège des voitures marquées du Cheval cabré a mis cap vers la luxuriante ville balnéaire de Cervia, en s’arrêtant sur le chemin pour visiter dans la journée Desenzano del Garda sur le lac de Garde, le plus grand lac d'Italie. La parade a ensuite défilé dans le parc des jardins de Sigurtà et fini l’étape sous les arbres bordant les longues avenues fraîches de Milano Marittima sur la côte Adriatique.


La collection de voitures classiques a vu plusieurs chevaux cabrés emblématiques rejoindre les 1000 Miglia

Le deuxième jour, le trajet vers Rome a relevé presque tous les défis que les routes italiennes peuvent offrir : des virages en épingle jusqu'à San Marino, puis la descente vers la capitale italienne en traversant les magnifiques campagnes d'Urbino, Gubbio et Norcia. Après une journée complète au volant et un défilé rue Via Vento, la nuit a été plutôt courte pour les pilotes qui devaient se lever à l’aube. Les rues tranquilles de Rome résonnaient au son majestueux de près de 50 ans d'histoire de Ferrari. On y a vu défilé la 330 GTC de 1967, la SF90 Stradale de 2022 sans oublier la F40 de 1989 et presque toutes les Ferrari modernes imaginables construites entre les deux.

Une Ferrari SF90 Spider suit les routes de la route historique des Mille Miglia

Une entreprise prodigieuse, dont Taruffi aurait été fier, a marqué le troisième jour : une balade de 500 km au cœur de l'Italie, en faisant une halte dans la ville médiévale de Sienne pour le déjeuner, avant de poursuivre vers Florence puis Modène, le cœur battant de Ferrari pour enfin atteindre la destination finale : Parme. Il n’aura fallu ensuite qu'un dernier jour de route pour arriver à Brescia où s’est déroulée la parade de clôture sur l’avenue Viale Venezia. Nous voici arrivés au terme d'une tradition historique inaugurée en 1927 et qui perdure grâce au dévouement, à la passion et à l'enthousiasme des propriétaires de Ferrari du monde entier.