Voitures

À la clôture de la 30e édition des Finali Mondiali, Ferrari a levé le rideau sur l’Hypercar 499P. L’occasion d’assister à des moments spectaculaires à Imola
Texte : Tim Bradley

Quelque 40 000 tifosis réunis sur le circuit ont participé aux célébrations du week-end où l’on a pu voir des Ferrari classiques de différentes époques prendre la piste. 


Au terme des festivités du dimanche, le spectacle Ferrari s’est ouvert sur la présentation de deux voitures inédites, la 296 GT3 d’une part et l’extraordinaire hypercar 499P de l’autre. Les tifosis ont également pu apercevoir certaines protagonistes des 30 ans d’histoire du Ferrari Challenge, notamment les 348 Challenge, F355 Challenge, 360 Challenge, F430 Challenge, 458 Challenge Evo et 488 Challenge Evo.


Regardez l'action de la 30e édition des Finali Mondiali, qui a vu des courses se dérouler, des trophées décernés et le lancement de la 499P Hypercar

Le public a pu découvrir pour la première fois la 499P. Dévoilée à l’occasion d’un somptueux gala la veille au soir, elle fera ses débuts au Championnat du Monde d’Endurance FIA l’année prochaine. 


499 désigne la capacité en cm3 d’un cylindre du moteur V6 bi-turbo de trois litres de la voiture, tandis que la lettre P signifie prototype.

Si la 499P LMH et la 296 GT3, lancée plus tôt cette année, partagent le même V6, la 499P révèle toutefois un design flambant neuf aux étonnantes propriétés aérodynamiques. 


L’une des deux voitures 499P du WEC 2023 portera fièrement le numéro 50 pour marquer le demi-siècle qui sépare Ferrari de sa dernière participation aux 24 Heures du Mans. 


Les deux nouvelles voitures de course d'endurance de Ferrari étaient côte à côte lors de l'événement, la 296 GT3 et la 499P seront vues au Mans l'année prochaine

Antonello Coletta, directeur de Ferrari Attività Sportive GT, a dépeint la Ferrari 499P comme un hommage à notre passé et un manifeste pour notre avenir.

« La 499 confirme notre engagement dans la course d’endurance, qui fait partie de notre histoire et d’une tradition où ce genre de compétition est le banc d’essai de nouvelles technologies », a-t-il déclaré.

Les Finali Mondiali ont également marqué la fin de la saison des courses Corse Clienti à l’Autodromo Internazionale Enzo et Dino Ferrari d’Imola. C’est du moins ce qui s’est passé pour les Ferrari Challenge Trofeo Pirelli Series en Europe, en Amérique du Nord et au Royaume-Uni. 


Ce fut une journée mémorable pour le pilote allemand Franz Engstler qui a excellé à la Coppa Shell lors de sa première saison en Ferrari Challenge. Après avoir remporté le Championnat d’Europe avec 196 points raflés en 14 courses (grâce à sept victoires et quatre secondes places), il est monté sur la plus haute marche du podium aux Finali Mondiali d’Imola, avec à son palmarès la pole, le meilleur tour et la victoire en course.


Tout au long du week-end, il y a eu des victoires dans le Ferrari Challenge Trofeo Pirelli, des expositions de Ferrari classiques des 30 dernières années et l'événement s'est terminé par une grande soirée de gala où la 499P a été dévoilée

Plus tard dans la journée, des trophées ont été remis aux vainqueurs des séries Europe, Amérique du Nord et Royaume-Uni du Ferrari Challenge Trofeo Pirelli. Ce fut aussi l’occasion d’annoncer l’endroit qui accueillera du 24 au 30 octobre à Mugello les prochains Ferrari Finali Mondiali 2023.


Des événements spéciaux se sont déroulés tout au long du week-end pour marquer différents jalons, notamment le dévoilement du trophée du centenaire, commandé pour célébrer les 100 ans du Mans. 


Le spectacle s’est terminé sur les notes de l’hymne italien accompagné de deux Eurofighters du 4e escadron de l’Aeronautica Militare de Grosseto survolant le circuit.