Voitures

La Ferrari Daytona SP3, la nouvelle édition limitée de Ferrari, plonge ses racines dans les légendaires Sport-prototypes des années 60
Texte – Ross Brown

Accueillant certains des pur-sang de course les plus extrêmes que Ferrari ait jamais produits, le Finali Mondiali sont l’événement où les hautes performances se déchaînent sur le circuit du Mugello, dans les collines toscanes. Ce week-end, la manifestation a également servi de cadre au lancement de la Ferrari Daytona SP3, une Targa en édition limitée. Même si cette dernière sort tout droit de l'usine de Maranello, elle jouit d’un pedigree de course bien établi qui remonte aux années 60, l’âge d'or de Ferrari.

Les rétroviseurs ont été déplacés devant les portes papillon, en haut des ailes, tandis que le pare-chocs avant présente une calandre centrale encadrée par deux piliers et une série de lames horizontales superposées

D’emblée, la Ferrari Daytona SP3 à moteur central semble née pour la piste. Le moteur V12 atmosphérique de 6,5 litres, placé derrière la tête du conducteur, est à ce jour le moteur à combustion interne le plus puissant construit par Ferrari. Il délivre une puissance de 840 ch, capable de propulser la voiture de 0 à 100 km/h en 2,85 s et de 0 à 200 km/h en 7,4 s. La vitesse de pointe ? 340 km/h.


La Ferrari Daytona SP3 est le deuxième ajout de la série Icona, un programme conçu pour célébrer l'histoire de Ferrari en réinterprétant le style intemporel des voitures les plus emblématiques de la marque en vue de produire un effet radicalement moderne, en s’appuyant sur les matériaux et technologies les plus innovants disponibles aujourd'hui. 


Les ailes avant à double crête rappellent l'élégance des anciens prototypes sportifs Ferrari ; L'interface homme-machine (IHM) du volant ; Une série de lames horizontales complète l'arrière ; Les sièges sont intégrés au châssis, ce qui rappelle une voiture de course monoplace 

Les Monza SP1 et SP2 ont été les premiers projets du programme en 2018. En dépit de l’image séduisante des barchette Ferrari des années 50 qu’évoquent ces voitures, la nouvelle Ferrari Daytona SP3 plonge ses racines dans l'esprit du Sport-prototype des années 60, une décennie désormais considérée comme l'âge d'or de la course à roues carénées et une éternelle référence pour des générations entières d'ingénieurs et de designers.


Si plusieurs Ferrari emblématiques ont sans équivoque influencé le design de la Ferrari Daytona SP3, notamment la 350 Can Am et les 512, c'est sans doute la 330 P3 qui a incontestablement laissé son empreinte sur le design et sur le nom-même de la voiture.   


Le cockpit compact et effilé s’associe aux ailes pour créer une queue puissante dotée d’un élément central en épine dorsale inspiré de la 330 P4

La plaque « Ferrari Daytona SP3 » est un clin d'œil à la légendaire victoire de 1967 aux 24 Heures de Daytona, lorsque Ferrari signa l'un des exploits les plus spectaculaires de son histoire des courses avec trois voitures au Cheval cabré qui franchirent la ligne d’arrivée presque côte à côte. Un triplé sur le terrain de Ford. En première place, une 330 P3/4, en deuxième une 330 P4 et en troisième une 412 P. 


C'est cet héritage associé aux nombreuses avancées technologiques de Ferrari qui fait de la nouvelle Ferrari Daytona SP3 un ajout digne et apprécié dans la série Icona.