Un instant figé dans le temps

Passion

Une collaboration providentielle entre Richard Mille et Ferrari a abouti à la création de la magnifique montre Ferrari RM UP-01. Nous sommes allés dans les coulisses du court métrage spécialement réalisé pour son lancement
Texte : John Silcox

Imaginez une journée parfaite. À l’aube, vous courez dans la fraîcheur des pinèdes du sud de la Californie, avant de dévaler le macadam sinueux des montagnes au volant d’une Ferrari Roma. Ensuite, vous glissez sur des routes désertiques sous la chaleur de la mi-journée, au volant de la puissante Ferrari SF90 Stradale de 1 000 ch.

Alors que le soleil se couche sur l’océan Pacifique, vous passez au milieu des gratte-ciel du centre-ville de Los Angeles à bord d’une Ferrari 512 BB d’époque, en route vers une boîte de nuit. Vous dansez toute la nuit puis rentrez chez vous au petit matin dans une villa perdue dans les collines. Elle surplombe la ville des anges qui scintille en contrebas comme des joyaux dans toute leur majesté...


Entrez dans les coulisses du film spectaculaire célébrant le partenariat entre Ferrari et Richard Mille, aboutissant à la montre Ferrari RM UP-01

Cela ressemble à un rêve, n’est-ce-pas ? C’est en fait la trame du nouveau film Richard Mille pour Ferrari, célébrant la première collaboration prodigieuse entre ces deux marques iconiques. La RM UP-01 Ferrari, la création née de ce partenariat, est la montre la plus plate jamais réalisée par Richard Mille. Elle incarne tout le dévouement des deux marques au service du design, de l’ingénierie et du savoir-faire artisanal.

« On ne porte pas une Richard Mille au poignet pour suivre le temps, mais parce qu’on est maître de son destin », explique Guillaume Mille, réalisateur du film et fils de Richard Mille. « C’est la même chose lorsque vous conduisez une Ferrari. Vous n’essayez pas simplement de vous rendre d’un point A à un point B. Vous puisez dans un nouvel univers de sensations dont la plupart des personnes ne soupçonnent même pas l’existence. Puissance, performance et contrôle : une exaltation pure sous toutes ses formes les plus addictives. C’est donc ce que nous avons décidé de montrer dans ce film : la vie pleinement vécue ».



La montre est le résultat de nombreuses années de travail, de dizaines de prototypes et de quelque 6 000 heures de développement et de tests en laboratoires

Cela paraît simple. Pourtant capturer tout cela dans un film demande énormément de préparation et de logistique. À Paris, Londres, Maranello et Los Angeles, les équipes se sont occupées pendant des mois de l’élaboration du concept créatif, de la recherche des lieux, d’une équipe et de talents, de la location du matériel de tournage spécialisé ainsi que de l’obtention des autorisations de tournage et de fermeture des routes.


« La RM UP-01 Ferrari est la première montre que nous avons fabriquée avec Ferrari, donc elle est vraiment importante », explique Guillaume. « Même si elle renferme les codes des courses, vous pouvez néanmoins la porter tous les jours. Ce qu’il y a d’incroyable avec cette montre, c’est qu’elle est presque aussi plate qu’un disque Blu-ray tout en étant d’une extrême robustesse ».


La montre la plus fine jamais fabriquée, la Ferrari RM UP-01 a un boîtier en titane et fonctionnera pendant 45 heures malgré une épaisseur de quelques millimètres


La vitesse est l’une des autres caractéristiques principales du film. Les voitures Ferrari sont réputées pour leurs performances, et le film les révèle dans toute leur splendeur. Aucun trucage n’a été utilisé ici. Pour reproduire fidèlement la vitesse à l’écran, les voitures ont été filmées à plein régime. Il a fallu d’une part emprunter des routes particulières, où il était possible de mettre en avant les caractéristiques des véhicules en toute sécurité, et de l’autre choisir des voitures de tournage capables de les suivre. Parallèlement, on a fait appel à un pilote professionnel pour qu’il pousse les voitures à leur limite tout en jouant devant la caméra.

« C’est un travail dont je me souviendrai toute ma vie », a déclaré Gonçalo Gomes, à l’issue du tournage. L’ancien pilote automobile portugais s’est vu confier le volant et la caméra.



L'équipe travaillant sur la vidéo a utilisé trois modèles Ferrari différents dans quatre endroits très différents, les pilotes professionnels obtenant des performances optimales des voitures

Avec son boîtier en titane grade 5 et le Cheval cabré gravé au laser, la RM UP-01 Ferrari ne fait que quelques millimètres d’épaisseur. Elle dispose d’une réserve de marche de 45 heures et peut résister à des chocs allant jusqu’à 5 000 G. C’est littéralement la métaphore de la recherche des performances de pointe. Elle évoque également le plaisir de conduire les plus belles supercars du monde sous le soleil californien. Inutile de vous pincer. Car vous ne rêvez pas, tout ceci est bien réel...