Voitures

À l’instar des supercars des gammes SF90 Stradale et SF90 Spider, la nouvelle Ferrari 296 GTB est disponible dans une version Assetto Fiorano. Mais pourquoi cette configuration pensée pour la piste, et qui tire son nom du circuit d’essai de Ferrari, est si spéciale pour chaque modèle du Cheval cabré ?
Texte - Ben Pulman

Lorsque Ferrari a lancé la SF90 Stradale en 2019, elle a en réalité dévoilé deux nouveaux modèles.

En effet, à côté du modèle standard, et jamais le mot « standard » ne fut aussi inapproprié pour décrire une supercar record de 1 000 ch, le Cheval cabré a proposé en parallèle une version Assetto Fiorano.
Rien que son nom, tiré de celui de la piste d’essai de Ferrari à Maranello, renferme déjà tout ce que vous devez savoir : ce modèle est centré sur l’amélioration des performances sur circuit.

Pour la première fois chez Ferrari, les clients pouvaient choisir entre le modèle « standard » (toujours ce mot...) et une version avec une spécification plus sportive. Mais ce ne sera pas la dernière : la SF90 Spider qui suivra en 2020 pourra être spécifiée dans une version Assetto Fiorano, tout comme la toute nouvelle 296 GTB qui peut, elle aussi, être choisie dans une variante Assetto Fiorano unique.

Mais en quoi ces modèles Assetto Fiorano diffèrent-ils de leurs homologues ? Comment cette spécification permet-elle de disposer de voitures sur mesure ?

La livrée bicolore disponible en option souligne le design de la Ferrari SF90 Stradale, du porte-à-faux sur le nez jusqu’aux grilles personnalisées de la lunette arrière du modèle Assetto Fiorano en passant par l’imposant spoiler arrière en fibre de carbone

« Nous partons de trois concepts : la réduction de la masse ; l’amélioration de la charge aérodynamique ; et celle des performances dynamiques », explique Stefano Varisco, Responsable Vehicle Dynamics and Energetics (Dynamique du véhicule). « Ces trois points nous conduisent à atteindre des performances maximales grâce à une configuration spécialement développée pour qui souhaite exploiter totalement les capacités de sa voiture sur la piste ».

« Sur la SF90 Stradale, la première Ferrari disponible en version Assetto Fiorano, nous avons allégé la masse de 40 kg. Cependant, il était tout aussi important de maintenir une bonne répartition du poids entre les ponts avant et arrière. Il en va de même pour l’amélioration de la charge aérodynamique, car l’équilibre avant-arrière doit être harmonieux. Les changements apportés à la masse, la charge aérodynamique et les performances dynamiques doivent aller de pair ».

La SF90 Stradale est l’incarnation même de cette philosophie, mais ce que remarquera le client au premier abord, ce sont les nouvelles suspensions. Sur la version Assetto Fiorano, les amortisseurs adaptatifs sont remplacés par des amortisseurs passifs en aluminium, en complément des ressorts en titane légers, pour gagner environ 8 kg tout en améliorant les performances sur piste. Dérivés de l’expérience de Ferrari en compétition GT, les amortisseurs Multimatic passifs sont spécifiquement calibrés pour un usage sur piste.
La fibre de carbone est largement utilisée dans la spécification Assetto Fiorano de la SF90 Stradale, ce qui permet d’une part d’alléger le poids et d’autre part de fabriquer de nouvelles pièces aérodynamiques. Avec un spoiler arrière en fibre de carbone plus large, la voiture déploie une charge aérodynamique de 390 kg à 250 km/h, ce qui améliore la maniabilité et le freinage à grande vitesse. Il fonctionne avec le système shut-off Gurney breveté pour minimiser la traînée à petite ou grande vitesse. La fibre de carbone a également été utilisée pour les garnitures de porte et le fond plat. Quant au titane, il est le matériau d’élection pour les ressorts de suspension : ce métal léger est employé pour fabriquer toute la ligne d’échappement de la SF90 Stradale Assetto Fiorano.

D’autres modifications ont été apportées comme l’ajout de grilles sur la lunette arrière, pour optimiser le refroidissement du groupe motopropulseur dans des conditions de piste extrêmes, et le montage de pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 conçus spécifiquement pour améliorer les performances sur piste sèche. Ces derniers sont fabriqués avec un mélange plus tendre et moins rainuré que les pneus de série.

Tirant son nom de la piste d’essai de Ferrari à Maranello (Italie), la version Assetto Fiorano de la SF90 Stradale est dans son élément sur le légendaire circuit de Fiorano

Une livrée bicolore est également disponible pour les clients choisissant le pack Assetto Fiorano. « Elle est inspirée de l’univers compétition Ferrari », explique Marc Poulain, Lead Exterior Designer (responsable du design extérieur) de la SF90 Stradale. « Nous avons créé une livrée longitudinale qui souligne les caractéristiques de l’Assetto Fiorano : le motif en forme de marteau accentue le porte-à-faux sur le nez avant, tandis que notre regard est attiré vers l’arrière de la voiture qui présente de nouvelles grilles sur la lunette et un spoiler en fibre de carbone plus imposant ».

Et le résultat ? « C’est incroyable », déclare Raffaele de Simone, principal pilote d’essai pour Ferrari. « La SF90 Stradale Assetto Fiorano est très efficace et réactive. Les systèmes de contrôle, en particulier le pont avant électrique avec couple vectoriel, procurent une véritable sensation d’agilité. À présent, la voiture est plus légère et plus concentrée. C’est une supercar ultra-moderne que vous conduisez avec tous vos sens, vos mains et vos pieds travaillant de concert sur la piste, et qui vous donne la sensation d’être totalement connecté !

Après les SF90 Stradale et SF90 Spider, la nouvelle 296 GTB est le dernier modèle Ferrari lancé dans une version Assetto Fiorano, à côté de la voiture standard

En complément des versions Assetto Fiorano des SF90 Stradale et SF90 Spider, un nouveau modèle Assetto Fiorano, dérivé de la nouvelle Ferrari 296 GTB, est désormais disponible. La philosophie reste la même : il est destiné aux clients souhaitant exploiter au maximum la puissance et les performances de leur voiture.

À cette fin, le pack 296 GTB Assetto Fiorano comprend des amortisseurs spéciaux Multimatic réglables, dérivés des compétitions GT et optimisés pour la piste, des appendices en fibre de carbone à forte charge aérodynamique sur le pare-chocs avant, qui peuvent fournir une charge supplémentaire de 10 kg, et des pneus hautes performances Michelin Pilot Sport Cup 2 R spécialement adaptés à un usage sur circuit. Le poids est réduit grâce à une lunette arrière en Lexan® ultra-léger et un emploi massif de matériaux légers, notamment la fibre de carbone pour les garnitures de porte.

Tout comme pour la SF90 Stradale, une livrée spéciale peut être commandée en exclusivité par les propriétaires optant pour le pack Assetto Fiorano. Inspiré de la 250 LM, son design s’étend du pare-chocs avant et englobe le capot pour créer un motif en forme de marteau, avant de se prolonger jusqu’au toit puis de redescendre vers le spoiler arrière où il se développe à nouveau autour de l’échappement central.

Que vous choisissiez la spécification Assetto Fiorano pour la SF90 Stradale, la SF90 Spider ou la 296 GTB, ce pack met en avant les caractéristiques uniques de chacune de ces voitures, tout en améliorant leurs performances globales sur piste.

Resplendissante dans sa livrée bicolore en option inspirée de la 250 LM, la version Assetto Fiorano de la 296 GTB comprend des éléments complémentaires en fibre de carbone sur les bords extérieurs du pare-chocs avant ainsi que des composants légers en fibre de carbone dans l’habitacle