Des femmes à la conquête du Ferrari Tour à Ibiza

Passion

En septembre dernier, un groupe de femmes a connu une expérience unique sur l'île espagnole d'Ibiza en roulant à bord de quelques-unes des plus belles voitures de sport au monde
Texte : Tim Bradley

Ibiza est la deuxième plus grande île des Baléares. Elle est principalement renommée pour sa vie animée – c'est là que vous trouverez la plus grande boîte de nuit du monde, pouvant accueillir 11 000 noctambules, ainsi que d'interminables soirées mousse, des fêtes sur des bateaux et 57 plages différentes pour danser toute la nuit.

Quoi qu’il en soit, comme les participantes à la première édition féminine du Ferrari GT tour vous le diront, l’île possède aussi plus de 500 km d’itinéraires grisants serpentant des collines couvertes de forêts luxuriantes ou parcourant des kilomètres de routes goudronnées sinueuses au beau milieu de terres orange vif.

Regardez le groupe entièrement féminin du Ferrari GT profiter de tout ce qu'Ibiza a à offrir, des routes sinueuses aux repas cinq étoiles et aux beaux hôtels

Ce sont ces routes qui font d'Ibiza la destination idéale pour une étape du GT Tour de Ferrari. Une nouvelle expérience qui ne se limite pas seulement au summum du plaisir de conduire, mais qui permet de nouer de nouvelles amitiés, de vivre des moments uniques et de conserver des souvenirs impérissables.

Le premier groupe de femmes s'est réuni les trois derniers jours de septembre pour piloter leurs rutilantes Ferrari à Ibiza où elles ont profité du véritable esprit de l'île, savouré les meilleurs plats de la cuisine locale et visité une ferme vieille de 300 ans, un exemple du concept « de la ferme à la table ». Occupée autrefois par l’Empire romain, Ibiza a une histoire colorée qui remonte à des milliers d'années. Pourtant ces derniers jours, une moitié de l'île, au moins, est beaucoup plus paisible.

Treize participantes et leurs compagnes de voyage se sont rassemblées le premier jour avec leur fantastique cortège de Ferrari, dont une 812 GTS, trois F8 Spider, une Portofino M et une rutilante 296 GTB bicolore, l'une des dernières voitures de Ferrari qui abrite sous son capot un moteur hybride V6 de 3 litres développant quelque 663 chevaux. 


Il s'agissait de la première édition féminine de la Ferrari GT et le consensus de tous les participants était qu'il devrait s'agir de la première d'une longue série, les participantes la décrivant comme « une expérience incroyable »

Grâce aux 300 jours d’ensoleillement par an d’Ibiza, le groupe a pu profiter d’un temps chaud pour se lancer dans l'aventure. Les femmes ont tout d’abord parcouru l'itinéraire du Ferrari Tour en veillant à la préparation des voitures et des smartphones pour se concentrer totalement sur la première étape qui les attendait. De là, il n'y avait qu'un court trajet à faire pour participer à une séance de sonothérapie, une approche holistique de la relaxation s’appuyant sur les instruments les plus variés pour rétablir le bien-être mental, émotionnel et physique.

Ensuite, le groupe a repris le volant des Ferrari pour arpenter un circuit panoramique de 79 km à la découverte des paysages d’Ibiza en sillonnant des collines jonchées de pins. Les femmes ont alors emprunté l'autoroute C-731 jusqu'à l'hôtel 5 étoiles Nobu logé dans la baie de Talamanca, l'un des endroits les plus convoités d'Ibiza avec ses 152 chambres design et ses quatre bars. Un havre de paix loin des boîtes de nuit animées des environs. Au coucher du soleil, c’est en savourant de délicieux repas que nos pilotes ont pu tisser des liens durables.

Outre des expériences de conduite vraiment mémorables, le groupe a noué des liens étroits grâce à la socialisation et à des événements, notamment une guérison par le son et un voyage vers un phare actif sur la côte nord

L’heure de départ du deuxième jour était fixé à 9h30. Cette fois-ci, le voyage était plus axé sur la conduite et allait emmener notre groupe à 45 km vers le nord. Il s’est arrêté à Los Enamorados pour un premier café, un lieu enchanteur dans le port de Portinatx, à proximité d’un magnifique phare. Les pilotes ont poursuivi leur voyage puis déjeuné dans l'un des meilleurs restaurants d'Ibiza, sur la plage d'Atzaro, avant de profiter d’un après-midi de yoga en bord de mer.

Enfin, le dernier jour s’est conclu par un circuit rapide de 55 km. Le rugissement des moteurs V12 résonnaient dans les collines, le cortège des Ferrari teintait d’éclairs de couleur spectaculaires le paysage baigné par le soleil, tandis que les femmes pilotaient avec élégance leurs voitures le long du parcours.

Le voyage s'est ensuite terminé par un déjeuner à Fincadelica, une ferme vieille de 300 ans avec un marché proposant des produits biodynamiques cultivés sur ses huit hectares.


La gamme de Chevaux Cabrés apportés sur l'île par les femmes était spectaculaire, y compris des F8 Spiders, une 296 GTB et une Portofino M

À l’approche de l’heure du retour, les sentiments des femmes ayant pris part à la manifestation étaient extrêmement positifs : « C’était incroyable d’être sur cette belle île. Enfin nous, les femmes, avons la chance de conduire sans les hommes et de la même manière qu'eux ».

Une autre femme a renchéri : « C'était tout simplement fantastique. Nous éprouvons toutes la même passion pour Ferrari, mais nous parlons toujours des différents modèles que nous avons amenés ici ». Une équipe de pilotes mère-fille roulant dans une F8 a déclaré : « Nous sommes très fières de participer à cet événement spécial, avec une organisation aussi extraordinaire, dans un endroit aussi merveilleux. Pour nous, Ferrari signifie la réalisation d'un rêve. C’est comme de la magie ».