Voitures

Sergio Pininfarina naissait il y a 96 ans ce mois-ci à Turin. Sous sa direction, l’entreprise qu’il hérita de son père dans sa jeunesse continua à concevoir les Ferrari les plus mémorables de l’histoire. Faisons un tour d’horizon sur les modèles les plus marquants
Texte : Tim Bradley

Le partenariat de Pininfarina avec Ferrari débute en 1951 lors d’une rencontre entre le grand Enzo Ferrari et le fondateur d’une illustre entreprise de carrosserie et de conception de voitures, Battista 'Pinin' Farina. Ils choisirent de discuter d’une éventuelle collaboration en terrain neutre, dans un petit restaurant à Tortona situé à mi-chemin entre Modène et Turin, villes respectives des sièges des deux sociétés.


C’est le fils de Battista, Sergio, âgé de seulement 25 ans, qui organisa la réunion, sans savoir comment la décision finale affecterait sa propre vie.


Battista Farina et son fils Sergio Pininfarina sont assis de chaque côté d'Enzo Ferrari lors d'un dîner en 1962. Sergio avait repris l'entreprise familiale l'année précédente

La neutralité du lieu était de rigueur car aucun des deux hommes ne voulait céder « l’avantage du terrain » pour ainsi dire, mais ce n’était aucunement une rencontre hostile ; tous deux portaient un grand respect aux réalisations et au potentiel de l’autre.


Cette réunion se déroula si bien qu’un accord historique fut conclu. Pininfarina fut chargée dès cet instant de toute la conception de Ferrari. Sergio se souvient même d’avoir appris sur le chemin du retour ce qui allait se passer.


Il déclara : « Il y avait Enzo Ferrari, M. Gardini de Ferrari, mon père et moi-même. Mon père me dit : ' Tu vas t’occuper de Ferrari '. Et je lui répondis 'quoi ?' et il poursuivit, 'tu vas t’occuper de tout, de la conception, de la planification, des coûts et de la production'. J’étais un jeune homme. J’avais obtenu mon diplôme ».


Sergio finit par hériter de l’entreprise de son père en 1961. Peu sont ceux qui auraient imaginé que cette collaboration allait donner naissance à des voitures aussi emblématiques, fruits des immenses prouesses d’ingénierie de Ferrari et des lignes sensuelles dessinées par Pininfarina.


La 250 GT Berlinetta est aujourd'hui l'une des voitures les plus chères et les plus recherchées au monde

C’est vers la fin des années 50 que l’étonnante 250 GT Berlinetta de Ferrari fut dévoilée. Il est difficile de décrire l’impression qu’elle fit lors de son lancement. Disons simplement que c’était comme si on avait assisté à l’arrivée d’une voiture de l’espace.

Sous le capot se trouvait un moteur V12 de 3 litres conçu par Colombo, qui développait quelque 280 chevaux et atteignait 100 km/h en sept secondes seulement. Nous étions en 1959.


Un grand pas en avant fut réalisé en 1968 avec le lancement de la 365 GTB/4 Daytona au Mondial de l’Automobile de Paris, une voiture qui, de l’avis général, révolutionna le design Ferrari. C’était la fin de la célèbre calandre ovale, devenue au fil du temps une marque de fabrique du Cheval cabré. Pininfarina préféra se concentrer sur l’aérodynamique, avec des phares placés sous des caches rectangulaires.


Au fil du temps, il était possible de voir le langage de conception évoluer avec chaque modèle époustouflant ; on voit ici la 365 GTB4 Daytona, la 512 BB et la 550 Maranello

Les années 70 furent marquées par plus d’innovations techniques en termes de conception Pininfarina et d’ingénierie Ferrari. La 512 BB de 1976 ne fit pas exception. Elle se distinguait par la disposition désormais iconique des phares arrière, une première pour une Ferrari. Ils se composaient de deux verres ronds situés de chaque côté de la voiture, le panneau inférieur en fibre de verre était souvent peint en noir, contrastant ainsi avec le Rosso classique de la section supérieure.


Ce n’est que 10 ans plus tard qu’un nouveau modèle changea radicalement le concept de voiture de sport. Il y a l’iconique, et puis il y a la Ferrari Testarossa. L'un des designs les plus reconnaissables de Pininfarina, c'était une voiture que les adultes voulaient acheter et que les enfants voulaient avoir sur les murs de leur chambre. Cela allait devenir la Ferrari la plus réussie de tous les temps.


En 1997, la 550 Maranello s’imposa comme la voiture de sport phare de Ferrari. Son design n’a pas pris une ride en 25 ans, ce qui fait dire d’elle aujourd’hui qu’elle est l’une des plus belles voitures conçue par Pininfarina.


La belle F12berlinetta était un autre design vraiment innovant, avec ses magnifiques phares à LED qui donnaient à la voiture un look unique

Et les succès se sont succédé dans les années 2000 avec par exemple la F430. Une voiture vraiment magnifique, qui reprenait le design de la Ferrari Enzo avec ses feux arrière et son capot moteur, ainsi que des éléments des modèles de course F1 classiques des années 60.


Un véritable bond en avant fut réalisé avec la F12berlinetta de 2012, une voiture à l'allure incroyable, équipée d'un nouveau moteur V12 de 6,3 litres monté à l'avant et déployant une puissance colossale de 730 chevaux. Conçue par Pininfarina en tandem avec le Centre de Style Ferrari, elle était à l'époque la voiture la plus aérodynamique jamais sortie de Maranello.