Passion

Dans les prochains jours, plus de 100 modèles du Cheval cabré commémoreront la Mille Miglia, la célèbre course sur route, avec le Ferrari Tribute 1000 Miglia, un tour d’Italie de mille kilomètres
Texte – Ben Pulman

Grâce à ses fervents clients, Ferrrari rend une fois de plus hommage à la Mille Miglia

une compétition qui se déroulait autrefois sur les routes d’Italie, qualifiée par ailleurs de « plus belle course du monde ».
Dès sa première édition en 1927, l’idée était de présenter les voitures de l’époque sur les routes d’Italie, dans une course qui commençait et se terminait à Brescia en passant par Rome. Dans les années 20, les routes n’étaient pas goudronnées et, à l’exception des centres pavés de certaines villes, les voitures roulaient sur des routes sablonneuses. Les concurrents partaient avec leurs bagages, convaincus qu’ils allaient voyager pendant au moins deux jours. En fin de compte, la voiture gagnante a mis un peu plus de 21 heures pour parcourir près de 1 700 km à une vitesse moyenne de 77,238 km/h.

La course fut un succès immédiat et l’histoire de Ferrari en compétition est étroitement liée à la Mille Miglia. Le Cheval cabré a construit sa première voiture en 1947 et remporté la Mille Miglia un an plus tard, en 1948. C’était le début de quelque chose de spécial : Ferrari a ensuite remporté toutes les Mille Miglia entre 1949 et 1953, puis en 1956 et 1957. Cette victoire devait être la dernière, la manifestation étant annulée par la suite en raison des vitesses trop élevées pour une course se déroulant sur la voie publique. Pourtant, aujourd’hui encore, la Mille Miglia ne cesse de fasciner et d’enchanter avec son tracé mêlé de superbes routes et de paysages époustouflants.

La Ferrari Tribute 1000 Miglia rassemble des propriétaires passionnés et, bien sûr, leurs voitures, avec des paysages spectaculaires en toile de fond

Le programme Ferrari Tribute 1000 Miglia offre un parcours attrayant. Les voitures sont soumises à des contrôles sportifs et techniques pendant deux jours avant l’arrivée des participants. Les concurrents et leurs Ferrari se réunissent ensuite le 16 juin au matin sur la pittoresque Piazza Cappelletti, à Desenzano, au bord du lac de Garde.

De là, ils entameront la première étape, qui les conduira à Parme, au col de la Cisa, et à Pise où ils passeront la nuit. Le deuxième jour, le 17 juin, une flopée de Ferrari et de Ferraristes rouleront jusqu’au sud de Rome où ils feront étape pour la nuit. La troisième étape les fera remonter vers le nord et Modène, en passant par les spectaculaires cols de la Futa et de la Raticosa. Le quatrième et dernier jour, les voitures traverseront Vérone, connue dans le monde entier grâce à Roméo et Juliette de William Shakespeare. Puis ils repasseront par le point de départ à Desenzano, avant de s’arrêter à Brescia le 19 juin au soir.
Comme à l’accoutumée, la Ferrari Tribute 1000 Miglia précède la reconstitution de la Mille Miglia. Cette 39e édition de la Mille Miglia recrée les vingt-quatre éditions de la compétition qui s’est déroulée de 1927 à 1957. Pour cette reconstitution, seuls des modèles classiques, dont au moins un exemplaire a participé (ou rempli les formalités d’inscription) à l’une des éditions historiques de la Mille Miglia, sont autorisés à prendre le départ.

La Ferrari Tribute 1000 Miglia n’impose pas de telles limites, mais les véhicules qui s’inscrivent à la manifestation doivent bien entendu provenir de la Maison de Maranello. Un large éventail de modèles Ferrari, dont une 250 GT Berlinetta Lusso de 1963, une 330 GTC de 1967 et une Dino 246 GT de 1971, participeront à l’événement. Des voitures rares, telles que les F40, F50 et LaFerrari seront également présentes, ainsi que des modèles V12, comme la 575 Superamerica, la 599 GTO et la F12tdf, tous engagés par des passionnés de la marque.

Comme nous sommes en juin en Italie, les décapotables Ferrari sont légion : citons entre autres la 328 GTS, la Monza SP2 et la 812 GTS, sans oublier la California et la Portofino. Inspirées de leurs homologues de course, des Ferrari répondant au nom de Challenge Stradale, Scuderia, Speciale et Pista participent également. Enfin, les derniers modèles comme la F8, la Roma et la SF90 Stradale sont présents et prêts à l’action.

Des cols de montagne aux villes historiques, la Ferrari Tribute 1000 Miglia rend hommage à la « plus belle course du monde » et retrace une grande partie du parcours original

L’événement Tribute n’est pas une course de vitesse, mais se déroule comme une course de régularité, où l’objectif est de terminer chacune des manches dans un temps donné et à une vitesse moyenne déterminée. Il y a cependant un changement cette année. Une nouveauté qui verra pour la première fois le sens du parcours inversé, dans la mesure où il respectera le sens antihoraire comme de nombreuses éditions de la Mille Miglia originale.

Même si les participants sont notés en fonction du temps réalisé par rapport au temps imparti, l’événement n’est pas néanmoins une promenade de santé. Le petit-déjeuner est servi tôt le matin, dès 4 h 30 certains jours ; les voitures sont censées être sur la route pendant plus de 12 heures et n’arrivent parfois à destination que tard dans la soirée.

Mais c’est ce que recherchent les participants Ferrari. L’opportunité de rendre hommage à une course emblématique, de goûter à son charme et à son esprit de compétition au cœur de l’Italie. Enfin, c’est également l’occasion de conduire sa voiture presque comme pendant la Mille Miglia originale.