Ferrari

Ferrari et Claude Lelouch ensemble pour un « Grand Rendez-Vous »

Maranello 22 May 2020

La SF90 Stradale et Charles Leclerc protagonistes d’un court métrage unique qui sera tourné à Monaco le jour où  devait avoir lieu l’un des évènements majeur du calendrier de la F1.

Certains rendez-vous sont immanquables, ils s’honorent même dans les circonstances les plus difficiles et se transforment en une occasion de créer quelque chose d’unique et d’inoubliable. Dimanche matin, le jour où le Grand Prix de Formule 1 était attendu dans la principauté de  Monaco, mais annulé à cause de la pandémie mondiale du Covid-19 (la dernière fois qu’un Grand Prix de F1 n’a pas eu lieu à Monaco c’était en 1954), Claude Lelouch  tournera  un nouveau court-métrage « Le Grand Rendez-Vous » avec Charles Leclerc, s’inspirant du célèbre « C’était Un Rendez-Vous » qu’il filma en 1976.

Cette fois, les protagonistes seront la Ferrari SF90 Stradale, la première voiture hybride de série du Cheval Cabré, et le talentueux monégasque qui conduira la nouvelle Ferrari dans une aventure à couper le souffle dans les rues sinueuses de la Principauté. Le nouveau court métrage évoquera les atmosphères de ce Grand Prix tant apprécié et le vrombissement de la Ferrari 275 GTB qui constitua la bande son inimitable du premier court-métrage de 1976 tourné à Paris.

Sur le circuit urbain, la SF90 Stradale démontrera ses performances inégalées pour une Ferrari de série : 1000 chevaux, un rapport poids puissance de 1.57 kg/ch et 390 kg d’appuis à 250 km/h. Le nom de la voiture, référence au 90ème anniversaire de la Scuderia Ferrari célébré l’année dernière, illustre la symbiose du transfert technologique entre les voitures de route et les Ferrari de course, ce modèle récent en est l’expression maximale. 

Ce premier clap du cinéma français après la phase de confinement marquera aussi symboliquement le début d’un retour progressif à la « nouvelle normalité » après la pandémie et le redémarrage de l’industrie cinématographique fortement impactée par les récentes restrictions.  

Ferrari a souhaité ce partenariat dans le film afin  de démontrer son soutien à ses tifosis, ses clients et ses supporters, comme une expression d’espoir que le monde sera progressivement en mesure d’oublier cette crise sanitaire douloureuse et complexe qui a touché  le monde entier. Nous permettant de commencer à se tourner positivement vers le futur, également en prévision du redémarrage prévu du calendrier officiel de la saison de F1 en juillet.

Dans le même esprit, durant ces derniers mois, la marque de Maranello a  continué à démontrer son engagement dans la lutte contre la crise du Covid-19 avec un accompagnement concret allant des collectes de fonds, à la distribution d’équipements sanitaires dans les hôpitaux, en passant par la production de valves pour respirateurs à l’usine de Maranello, ainsi qu’à la plus récente expression de transfert de technologie représentée par la conception d’un nouveau ventilateur pulmonaire, F15, offert en production « open source »  au niveau mondial.

Nous utilisons les cookies pour vous assurer la meilleure expérience sur notre site. Ce site utilise des cookies, y compris de tierces parties, pour vous envoyer des messages promotionnels personnalisés. Pour en savoir plus, connaître les cookies utilisés par le site et éventuellement les désactiver, accédez à la Politique sur les cookies. Si vous continuez la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.